Que faut-il vérifier avant l'achat d'un terrain à Pessac ?

Partager sur :

Avant l’achat d’un terrain à Pessac, quelques vérifications doivent être effectuées. Cela vous permet d’éviter toute mauvaise surprise et de vous assurer de faire un bon investissement. Quels sont les points essentiels auxquels il faut prêter attention ? 

La constructibilité du terrain

Vous avez repéré une jolie parcelle et vous imaginez déjà la belle demeure que vous allez y faire construire ? Avant d’aller plus loin, pensez d’abord à vérifier la constructibilité du terrain et le COS (coefficient d’occupation des sols). Pour ce faire, vous pouvez consulter le PLU (plan local d’urbanisme) de la ville pour savoir dans quelle zone il se situe et sur quelle surface vous pouvez construire. Vous pouvez également demander un certificat d’urbanisme pour prendre connaissance des règles applicables à la parcelle. 

La viabilisation du terrain

Si on veut vous vendre un terrain « prêt à bâtir », assurez-vous qu’il soit déjà viabilisé. Cette notion signifie effectivement que la parcelle est déjà raccordée à l’électricité, à une source d’eau potable (privée ou publique), à un système d’assainissement, à la ligne de téléphonie publique et au réseau de gaz public. Si l’annonce indique seulement qu’il s’agit d’un terrain constructible, le propriétaire peut proposer un terrain non viabilisé, mais sachez que pour effectuer les raccordements nécessaires, il faudra prévoir entre 5 000 et 15 000 euros de plus. 

L’environnement du terrain

C’est un point essentiel, car si le terrain se situe dans un environnement qui ne cadre pas avec vos projets, vous risquez d’être déçu. Par exemple, si vous souhaitez construire une maison dans laquelle vous pourrez vivre en retrait des bruits urbains, mais qu’une voie ferrée se situe à proximité, vous risquez de subir plus de bruit que vous ne le pensez. Il en va de même si une discothèque s’apprête à ouvrir ses portes, juste en face du terrain. Il faut donc s’assurer que le voisinage répond à vos attentes avant de songer à faire une offre d’achat.